La GTMC à VTTAE de Clermont à la Mer par Éric

14 jours de Clermont-Fd à la mer, en couple avec un van aménagé comme voiture balai..


Une production VTTAE.fr en partenariat avec la GTMC


 

Éric est un habitué des sorties tout-terrain ! Ce belge pratique principalement le VTT (Trail) entre amis à raison d’environ 3 sorties hebdomadaires, de début mars à fin octobre, pour des sorties d’au moins 50km.

Paysage GTMC VTTAE

Le projet initial :

Le projet de ce trip était surtout de me lancer un “défi” agréable et plein de découvertes avec un but bien précis : faire une traversée en vélo solo, route ou éventuellement VTT.

Au départ, j’étais parti sur le projet de traverser l’Italie de Palerme au Lac de Côme en vélo de route, mais cela aurait demandé beaucoup trop de temps (et d’argent) ne fusse que pour se rendre au point de départ !

Cependant, je pense que le meilleur conseil est de bien préparer son itinéraire avec le kilométrage à faire chaque jour en fonction principalement du dénivelé estimé sur GPS (pas toujours très correct, mais bon il faut bien partir d’une base…) sans oublier les autres critères que sont le logement, la logistique, les points de recharge de batterie pour le VTTAE, et surtout la période de l’année pour se lancer…

Il ne faut certainement pas négliger les conditions météo qui peuvent être épouvantables et transformer cette belle traversée en un vrai cauchemar. Mieux vaut privilégier une météo ensoleillée, mais difficilement fiable et prévisible sur un trip aussi long.

Je dirais que la manière dont j’ai abordé la GTMC est la plus facile de toutes, car ainsi accompagné d’un fourgon, il n’y a absolument AUCUNE rigidité, c’est hyper souple !

S’il fait mauvais, on peut décider de rester un jour de plus sur place (cela m’est arrivé à Saint-Flour par exemple), si l’endroit choisi sur le papier ne convient pas vraiment, on peut continuer plus loin (arrivé du côté de Boutaresse où j’ai prolongé de 25km jusque Allanche), si l’étape est vraiment chouette, on peut aussi y rester plus longtemps, RIEN n’est figé et tout est possible…

Arrivée à la mer sur la GTMC VTTAE

Il est également primordial de bien connaitre son vélo, d’être sûr qu’il soit fiable. Il ne faut jamais partir de la sorte avec un vélo neuf et sur lequel on n’a pas beaucoup d’expérience. Le freinage a également toute son importance sur ce type de parcours à VTTAE, car à certains endroits les freins souffrent et ont besoin de puissance mais aussi d’endurance. Je préconise des disques de 200mm à l’avant et à l’arrière à VTTAE.

Prenez soin aussi de chausser des pneus suffisamment costauds et adaptés aux pierres coupantes. Enfin, toujours ménager sa monture et en particulier sa transmission avec des changements de rapport les plus doux possible, notamment en montée sans avoir pu anticiper.

 

Voir l'article original sur VTTAE.fr

 


Droits photos : tous les visuels de cette page sont la propriété de ©VTTAE.fr

Vous avez aimé ? Vous aimerez surement ça aussi...

Préparation
Témoignages

Récits d'aventures sur la GTMC