Causse du Larzac

La Couvertoirade

Le nom de Cubertoirata apparaît au XI siècle comme simple mention dans le chartrier de l’abbaye de Gellone (Saint-Guilhem-le-Désert actuellement). La Couvertoirade, avant l’installation des Templiers, appartenait à l’abbaye voisine de Nant. Le village primitif avec son église qui, seule, existe toujours, mais ruinée, se trouvait derrière la colline au sommet de laquelle se trouve un moulin à vent.

Les Templiers s’installèrent plus tardivement sur le site actuel, à la fin du XIIe siècle seulement firent bâtir un château dans ce lieu isolé et éloigné de la Commanderie. Ce château élevé vers 1200 présente de beaux vestiges malgré sa destruction partielle. Il en reste le donjon fortement rabaissé. L’entrée était défendue par une grande bretèche. C’est en 1439 que furent élevées les fortifications. L’enceinte avec ses tours d’angles circulaires, ses deux tours portes rectangulaires (celle du bas écroulée en 1912) et ses quatre escaliers, est intacte.

Parcours à la carte